Notre histoire

Notre Histoire

 

Au cœur de la crise économique des années 30, l’Église cherche à soutenir les familles ouvrières dans le besoin et constate en même temps le manque de lumière et de directives à l’intention des fidèles sur les problèmes fondamentaux de la vie chrétienne. C’est dans ce contexte que le père André Guay, o.m.i., fonde en 1935 le Centre catholique à Ottawa «une sorte de laboratoire où prêtres et laïcs étudient ensemble les problèmes de l’Église et leur cherchent des solutions applicables à l’ensemble des fidèles».

Le Congrès liturgique tenu à Ottawa en 1935 exprimait le vœu que chaque fidèle assiste à la messe «missel en main», afin de mieux comprendre ce qui s’y déroulait. Le père Guay réalise ce vœu en offrant aux fidèles un «petit livret» de participation à la célébration et le fait vendre à la porte des églises, le dimanche matin, par des chômeurs, au prix d’un cent. C’est ainsi que naît Prie avec l’Église le 7 juin 1936.

Le 1er janvier 1965, alors que le Concile Vatican II s’achève, Prie avec l’Église devient Prions en Église. Plus qu’un changement de nom cette nouvelle appellation tient compte de la pensée théologique adoptée par Vatican II : le peuple de Dieu en prière ne s’unit pas à l’Église, il constitue l’Église.

L’année suivante, le 2 octobre 1966, paraît l’édition mensuelle de Prions en Église, qui propose les textes liturgiques des messes quotidiennes.

Depuis 1987, Prions en Église est édité en France et diffusé dans l’Europe francophone par Bayard sous la responsabilité de Novalis.

Depuis 1989, Prions en Église offre aussi une version en gros caractères de son édition mensuelle.

Novalis édite également une version canadienne anglaise de Prions sous le titre de Pray with Church, en 1936, devenu Living with Chist en 1948. Depuis 1999, une version américaine de Living with Christ est aussi éditée sous la responsabilité de Novalis.

En 2008, l’Université Saint-Paul d’Ottawa, propriété des Oblats de Marie-Immaculée (OMI) décide de céder Novalis à Bayard Canada, propriété des Augustins de l’Assomption (AA), congrégation religieuse catholique établie à Québec. En changeant ainsi de mains, Novalis et ses fleurons, Prions en Église et Living with Christ, se voient assurés d’un avenir dynamique et prometteur au service de leur mission et dans la continuité de leur histoire.

Au fil des ans, Prions en Église a élargi sa vocation en ouvrant ses pages à des textes d’éducation de la foi, de réflexion et de méditation.

À l’écoute de ses abonnés individuels et institutionnels comme les paroisses, les hôpitaux, les centres d’accueil, les communautés religieuses, les milieux carcéraux, Prions en Église maintient toujours les principes qui guidèrent le père Guay : mieux équiper les prêtres et les laïcs dans leur mission, donner une forme concrète et pratique aux idées nouvelles, garder le souci de rendre accessible les ressources de la foi et de la liturgie au plus grand nombre de fidèles.