Accueil
  • 19e semaine du temps ordinaire
    Couleur liturgique: vert

    Témoins de la foi

    Saint Étienne de Hongrie. Considéré comme le fondateur de l’État de Hongrie, Étienne se couronna lui-même, le jour de Noël de l’an mille, avec la couronne reçue du pape Sylvestre II. Il dota son pays d’évêchés et de monastères très chers au peuple hongrois.

    Lectures


    Éditorial du mois d'août

    L’Évangile de la famille

    LE 16 AVRIL 2016, le pape François revenait de sa visite aux réfugiés de l’île grecque de Lesbos avec trois familles syriennes de religion musulmane, en tout douze personnes, qu’il comptait héberger au Vatican. La conférence de presse à laquelle il se prêta dans l’avion fut donc largement occupée par la crise des réfugiés. Mais une question lui fut aussi posée sur son exhortation apostolique post-synodale Amoris Laetitia (19 mars 2016) consacrée à la vie conjugale et familiale.


    En savoir plus >

    MÉDITATION DU JOUR

    (Matthieu 18, 21 — 19,1) Pardonner, comme le Père pardonne, nous incite à reconnaître que les personnes qui nous ont blessés sont à l'image et à la ressemblance de Dieu. Pardonner à ceux et celles qui m'ont fait du mal, c'est un présage du pardon du Père.

PRIER ET RÉFLÉCHIR EN ÉGLISE

Anagrammes suggestives

Aimez-vous jouer avec les mots? Moi, oui. Souvent, dans mes prédications, j’aime en disséquer certains pour faire ressortir leur signification ou leur donner une portée nouvelle. J’emploie parfois des anagrammes. Une anagramme est un mot formé des lettres d’un autre mot disposées dans un ordre différent. Par exemple, si vous changez l’ordre des lettres du mot gare, vous obtenez le mot rage ou le mot ordure peut devenir dorure. Toutes sortes de significations différentes peuvent jaillir d’un même groupe de lettres provoquant des surprises, révélant de riches contrastes ou évoquant d’autres réalités étonnantes. Plus qu’un jeu amusant, l’utilisation des anagrammes peut aider à l’évangélisation. Je vous en donne quelques exemples.

Marie

Les lettres du nom de la mère de Jésus peuvent évoquer diverses réalités. Ajoutez un simple accent aigu sur la dernière et vous créez un lien entre Marie et le «marié» qui sort tout heureux de l’église au bras de son épouse. Qu’est-ce que Marie aurait à dire au marié? Vous avez là une piste pour une catéchèse sur le mariage.

     Déplacez les lettres de Marie et vous trouvez le verbe aimer. Qu’est-ce que Marie peut nous apprendre sur l’art d’aimer?

Résurrection

Même exercice avec le mot résurrection qui peut devenir reconstruire, évoquant que la résurrection de Jésus donne l’espérance de reconstruire ce qui s’est écroulé dans nos vies. Quand tout semble tomber en ruine, la résurrection de Jésus préfigure la nôtre et annonce que Dieu s’investit dans notre existence pour nous aider à la rebâtir.

Éternité

La vie éternelle est plus belle et plus invitante que ce que nous imaginons. Elle sera l’occasion d’une étreinte (anagramme du mot éternité) par le Père qui nous enserrera dans ses bras et nous portera sur son cœur comme l’a fait le père de l’enfant prodigue.

Tentation 

Changez l’ordre des lettres de tentation, et vous obtiendrez attention, suggérant qu’il faut être constamment attentif, vigilant, pour ne pas succomber à toutes sortes d’attraits omniprésents.

Crainte

La Bible parle souvent de la crainte de Dieu, expression qui fut longtemps mal comprise. Elle n’invite pas à avoir peur de Dieu, mais plutôt à craindre de le perdre comme des amoureux qui tiennent passionnément l’un à l’autre. Les lettres du mot crainte sont les mêmes que celles du mot certain. N’ayez pas la «crainte» de Dieu: soyez plutôt «certain» de son amour.

Serpent, peine et guérison

Le serpent tentateur de la Genèse est rusé. Il se glisse constamment dans notre présent pour saboter notre amitié avec le Seigneur. La peine est une épine que le Seigneur veut extraire de notre cœur comme un berger enlève les chardons qui blessent les oreilles de ses brebis. Il leur procure la guérison, lui, le soigneur par excellence.

Allègre

Le mot allègre veut dire «plein d’un entrain joyeux». Le truc pour y parvenir réside tout entier dans son anagramme: alléger. Alléger son agenda, son porte-monnaie, son cœur trop plein d’amertume…

     Amusez-vous à trouver d’autres anagrammes et surtout à les faire parler de Dieu.

Alain Roy

 

Liquidation d'inventaire

L’été est de retour et notre grande liquidation aussi ! Les Éditions Novalis vous présentent leur sélection de livres en solde. Les quantités sont limitées. L’offre se termine le 15 octobre.
Explorez >

Application Prions en Église

Application Prions en Église

L'Application Prions en Église facilite la prière et rend la parole de Dieu accessible en toutes circonstances.
Découvrez >