Accueil
  • Nativité de saint Jean Baptiste
    Couleur liturgique: blanc

    Témoins de la foi

    Saint Jean Baptiste, patron spécial des Canadiens français. En vrai prophète, Jean le Baptiste nous annonce Jésus Christ. Il fraie son chemin en nos cœurs par son rude rappel de la vérité et de la justice dans un monde superficiel et souvent cruel.

    Lectures

    • Isaïe 49, 1-6
    • Psaume 138 (139)
    • Actes 13, 22-26
    • Luc 1, 57-66.80

      En savoir plus >

    Éditorial du mois de juin

    Retrouver l’immédiateté perdue

    UN ARRET CHEZ Roger Vanthournout figurait au programme de chacun de mes retours en Belgique. J’avais séjourné une bonne année chez ce prêtre ouvrier, juste avant l’effondrement économique de 1974 qui allait frapper cruellement et durablement la région de Charleroi où il vivait. Cette visite-là fut l’une de mes dernières avant le 28 juin 1989, le jour où l’un des garçons sans ressource dont il s’occupait l’assassinerait. Je revois Roger se recueillir quelques instants au milieu du brouhaha de ses jeunes protégés et de gens de passage.


    En savoir plus >

    OBJECTIF-VIE

    MON NOM, GRAVÉ DANS LE CŒUR DE DIEU

    — Je me remémore ce qu'on m'a raconté des circonstances de ma naissance ou de mon baptême et je rends grâce au Seigneur de m'avoir donné la vie.

    — Je découvre ou redécouvre quelle grande mission a été la mienne jusqu'à maintenant.

    — Je prie le Seigneur de me faire découvrir la mission à laquelle il m'appelle pour le présent et l'avenir.

CÉLÉBRER LE DIMANCHE AVEC PRIONS

24 juin 2018 — Nativité de saint Jean Baptiste (Blanc)

Les suggestions de cette section s’ajoutent à celles que Prions en Église offre chaque dimanche. Elles proviennent de la revue Vie liturgique

PRIER ET RÉFLÉCHIR EN ÉGLISE

August Hermann Werner, au service des enfants malades

August Hermann Werner (1808 — 1882), originaire du Wurtemberg, région du sud-ouest de l’Allemagne, est le cadet d'une famille de douze enfants. Comme un de ses frères, il désire devenir pasteur, mais finalement décide d’étudier la médecine. Après deux ans de pratique, en 1834, il ouvre un cabinet à Ludwigsburg. En 1837, il épouse Karoline Gmelin, fille d’un marchand. Les enfants étaient importants dans la famille Werner. August et Karoline en auront onze. Son grand-père, Israel Hartmann, avait fondé un orphelinat. La pratique d'August à Ludwigsburg lui fait réaliser que si des œuvres existent à l’intention des enfants délaissés, aucune n’est spécialement consacrée à ceux qui sont malades.

Pour répondre à ce besoin, en 1841, il ouvre un hôpital pour enfants dans un petit appartement loué en ville. Il peut bénéficier du soutien de la reine du Wurtemberg, Pauline, et de sa mère la princesse Henriette. Grâce à leurs dons, il fait construire un bâtiment adapté à sa jeune clientèle. Au cours des années, il contribuera à fonder d'autres institutions de soin pour les enfants malades et handicapés. Sa foi profonde lui fait également s'intéresser à l'éducation religieuse des enfants. En 1868, il ouvre une école pour former des infirmières et des diaconesses, qui pourront prodiguer à ses jeunes protégées des soins tant corporels que spirituels. À sa mort, plus de 10 000 petits avaient été traités grâce à lui.

L'Église évangélique en Allemagne commémore la mémoire d'August Hermann Werner, médecin et philanthrope, le 17 juin, veille du jour de l'anniversaire de son décès, survenu à Ludwigsburg le 18 juin 1882.

Claude Auger

 

Liquidation d'inventaire

L’été est de retour et notre grande liquidation aussi ! Les Éditions Novalis vous présentent leur sélection de livres en solde. Les quantités sont limitées. L’offre se termine le 15 octobre.
Explorez >

Application Prions en Église

Application Prions en Église

L'Application Prions en Église facilite la prière et rend la parole de Dieu accessible en toutes circonstances.
Découvrez >